Le problème du CH dans la chambre?

Il y a quelque chose qui cloche avec le Canadien depuis quelques matchs. Quelque chose qui semble aller au delà du système de jeu, des unités spéciales, ou de l'effort déployé.

Et ce quelque chose pourrait bien être un problème dans la chambre.


De un, on remarque depuis quelques matchs que le Capitaine Crunch, Shea Weber, manque cruellement de punch. Pire, son langage corporel est assez alarmant. Il ne frappe presque plus, ne semble pas être très alerte ou engagé, et à une couple de reprises récemment, on l'a vu regarder un coéquipier se faire étamper sans réagir. Les vétérans (et amis proches?) du capitaine semblent aussi indifférents lorsque leurs coéquipiers se font malmener depuis quelques temps. Petry a fait de même hier soir alors que Suzuki s'est fait rudroyer à son tour, la non-réaction de Chiarot suite à la mise en échec douteuse de Dubé face à KK en disait long aussi.


Tatar, Danault, Armia, les 3 ̶a̶m̶i̶g̶o̶s̶ agents libres à la fin de la présente saison, éprouvent de sérieux ennuis. Pire, leurs efforts manquent de constance (dans le cas d'Armia on a toujours l'impression qu'il est en pyjamas lorsqu'il est sur la glace- easy avec la prise de chamomille mon grand). Ont-ils la tête ailleurs? Fort probablement. Est-ce que ceci crée une distraction palpable dans la chambre qui commencerait à affecter leurs coéquipiers? La question vaut la peine d'être posé.


Le Price is (not) Right semble aussi filer un mauvais cotton, sa nonchalence lors des matchs semble avoir atteint un autre niveau cette année. Frustré de voir Allen jouer presque aussi souvent que lui? Tout porte à croire que oui.


La question qui tue: se pourrait-il que l'environement se soit empoisonné dans le vestiaire du Canadien?


Comment ont réagi les vétérans quand des gars respectés dans le vestiaire comme Byron et Tatar ont été envoyés dans les estrades, en plus, pour un match aussi crucial, un samedi soir, contre les Leafs de Toronto? Comment pensez-vous que des joueurs établis avec le CH depuis des années, des joueurs occupant des postes important au sein de la formation (Danault comme premier joueur de centre et Tatar comme meilleur pointeur de l'équipe ces 2 dernières saisons) ont réagis lorsqu'ils ont vu Marc Bergevin, l'été passé, offrir des contrats faramineux à des joueurs n'ayant jamais suer pour le Canadien, et en plus entendre de la bouche du DG qu'il n'y aurait pas assez d'argent pour garder tout le monde?


On remarque de plus en plus d'égoisme de la part des joueurs de l'équipe, surtout de vétérans qui sont supposés montrer l'exemple aux jeunes. De mauvais replis, des deux contre un où le choix préférable aurait été de passer à leur coéquipier, des joueurs qui démontrent de la frustration par rapport à leur temps de jeu ou le fait qu'ils aient perdu leur place sur l'avantage numérique. Ce sont des signes qui ne mentent pas. D'ailleurs avez-vous remarquer que le banc des joueurs semble manquer de vie, qu'il y a un nette manque d'entrain et d'engouement même dans le réchauffement d'avant-match?


En général cette saison, on doit avouer que l'effort a été là. On ne peut leur reprocher l'ardeur au travail, à quelques exceptions près. Mais la vraie question qu'on devrait se poser, à la lumière de ce qu'on a vu ces derniers matchs, est si le coeur y est aussi.




24 views0 comments