Fanfreluche va raconter....

Updated: Jan 23, 2021

Quand j'étais petit, je me souviens que les histoires que notre chère Fanfreluche nous racontait (émission de télévision Québécoise que je regardais en reprise dans les années 80) m'hypnotisaient. Fanfreluche commençait à nous lire un de ses livres, puis, mine de rien, on se retrouvait dedans, presque aspirer comme de la poussière par un Electrolux.


Elle avait un tel don, ses histories étant si captivantes, que de la pure fiction pouvait passer pour de la réalité. Vous vous demandez fort probablement, à ce point-ci, si l'auteur de ces lignes a complètement perdu ses pédales (oui, mais passons à autre chose). Où je veux en venir, c'est simple. Le Canadien de Montréal, est rendu aussi habile que notre chère Fanfreluche, quand vient le temps de nous ensorceler et de nous faire passer du "kool-aid" pour un jus frais tropicale de chez Cocktail Antabli.


On ne cesse de nous répéter pendant des lunes que l'équipe pourra aspirer aux séries éliminatoires et qu'avec un Carey en forme "tout peut arriver". Le "tout peut arriver" a presque réussi à endormir, voir même apaiser et amadouer les fans du CH. Je veux bien avec le "tout peut arriver", mantra que je me répétais à chaque fois que j'entrer au Thursday's dans les années 90s, mais SVP arrêtez de nous prendre pour des dupes! De un, Carey Price, hormis la saison 2014, n'a jamais prouvé qu'il pouvait gagné à lui seule et surtout pas dans les séries éliminatoires alors qu'il a souvent fait preuve d'inconstance et a eu le "don" de donner le mauvais but au mauvais moment. On est loin des années où on endossait cette image d'un Jesus Price capable de marcher sur l'eau ou de multiplier une sardine en une colonie de saumons.


Un autre des "fanfreluchismes" véhiculé par le CH ces dernières années est la force des jeunes, qui avait pour but d'essayer de nous vendre que le Canadien était rempli d'espoirs de premier plan. Ceci est peut-être rendu vrai aujourd'hui mais on a qu'a feuilleté à travers la liste des "espoirs" des dernières années pour rapidement réaliser qu'il s'agissait d'une arnaque. Les Scherbak, Beaulieu, Tinordi, McCarron, Galchenyuk et cie se sont avérés des feux de paille ou presque. Mais l'organisation a quand même était capable d'hypnotiser ses sujets.


On essaie aussi depuis toujours de nous vendre que le Canadien a un plan bien défini. Mais dans les faits, il est hallucinant de constater le nombre de fois que l'identité de l'équipe a changé depuis la venue de Bergevin. Tantôt on a voulu nous vendre que la vitesse faisait foi de tout, tantôt on nous raconter que la grosseur et une défense physique était le lot des équipes gagnantes. On a qu'a regardé les changements sur la 4ième ligne durant l'ère Bergevin: une année on nous proposait des joueurs rapides mais petit sur les 2 dernières lignes (Andrighetto, Thomas, etc) puis par la suite on changeait complètement l'identité en allant chercher des joueur gros mais oh que lents tel que Dwight King ou Steve Ott. Fanfreluch a même tenté de nous faire croire que la ligne de centre était importante mais pas essentielle au succès et puis d'un coup d'éclair on repêche une panoplie de joueurs de centres ces 2 derniers repêchages ! Notre cher Bergie réussit, année après année, à nous endormir pour masquer ce manque de cohérence. Il pourrait assurément donner des cours à Messmer.


La question que je me suis déja posé: Est-ce qu'un simple jeu de "Eenie Meenie Miney Moe" aurait produit de meilleurs résultats? Trouver un bon joueur de centre sur le marché des transactions? Bien voyons donc, ca tiendrait du miracle, les bons joueurs de centres ne courent pas les rues vous savez les féfans, ils ne se font échangés que sur le Nintendo ou Playstation (et dans le temps avec les cartes de hockey- ca existe tu toujours les échanges de cartes ?). Pourtant plusieurs centres d'assez haut calibre ont été acquis par de nombreuses organisations au cours de la dernière décennie (Ryan O'Reilly, Tyler Seguin, Filip Forsberg, Jeff Carter, Jordan Staal, William Karlsson, Marcus Johansson pour ne nommer que ceux-là) Oh que des Fanfreluchismes qui nous proviennent de cette belle organisation, depuis belle lurette!


J'ose croire qu'on a finalement appris de ses leçons! Une chose est certaine: les sièges vides, qui s'accumulent depuis quelques saisons, et les côtes d'écoutes à la baisse, ne mentent pas. On a l'impression que le réveille-matin a finalement sonné cet année chez le CH et on devrait (finalement) avoir droit à une bien meilleure saison. Sinon, je m'en vais réécouter les histories de notre chère Fanfreluche. Il nous faut bien un peu de divertissement cet hiver avec tout ce qui se passe dans le monde!









#Dumbbells #Workout




4 views0 comments